Chronique littéraire : Legend, tome 3, "Champion", by Marie Lu

Publié le par Wendy&Belle

Editions Putnam, parût en 2013, lecture VO.

Résumé : He is a Legend. She is a Prodigy. Who will be Champion? 

June and Day have sacrificed so much for the people of the Republic—and each other—and now their country is on the brink of a new existence. June is back in the good graces of the Republic, working within the government’s elite circles as Princeps-Elect, while Day has been assigned a high-level military position. 
But neither could have predicted the circumstances that will reunite them: just when a peace treaty is imminent, a plague outbreak causes panic in the Colonies, and war threatens the Republic’s border cities. This new strain of plague is deadlier than ever, and June is the only one who knows the key to her country’s defense. But saving the lives of thousands will mean asking the one she loves to give up everything. 

                                                                                                                                                                      

How depressed. Legend est fini.

               

 Je suis entrée dans ce livre à reculons. Je ne voulais pas que ça se termine. J'ai fait mon possible pour le lire le plus lentement possible. 

Jusqu'à ce qu'évidemment, je ne puisse plus m'arrêter. 

Jusqu'à un final explosif.

Mais n'avançons pas trop vite. 

La trilogie Legend n'est pas comme les autres dystopies. Elle est plus mature, plus intelligente. Plus réaliste, plus sensée, plus réfléchie, plus travaillée, plus tout, en fait. L'aspect politique de Legend est constamment présent, et toujours plus affinée, plus aboutie. L'ordre existant dans le premier tome a beau avoir été réformé, tout n'est pas fini pour autant, au contraire. Ici, les Colonies ripostent. On a également une présentation des systèmes d'autres nations, comment ils fonctionnent, comment ils vivent, comment ils gèrent leurs sociétés, et tout un tas de question se bousculent. Est ce qu'un système efficace fait forcément un système juste ? Est ce que le peuple peut il vraiment s'auto gouverner ? Pour quelles raisons se bat-on ? Car ici, tout est complexe. Une idée que l'on défend peut se trouver cachée là où on ne l'attendait pas, et tout est à remettre en question. Ici, tout n'est pas tout blanc ou tout noir, le mal peut prendre différente forme, la lutte entre ce qui nous sera bénéfique personnellement et ce qui sera bénéfique pour le peuple est constante. Les héros sont constamment tiraillés, torturés, poussés au sacrifice par leur propre conscience, de leur propre volonté. D'ailleurs, parlons en, des héros.

 

Encore une fois, j'ai adoré June, peut être même plus que dans tous les autres tomes. "Focus. Think. Act". Son sang froid (car jamais elle ne cède à la panique), son courage (car peu importe le danger de la situation, elle n'hésitera pas une seconde à agir et à se battre) et son intelligence (car il ne suffit pas de se battre, dans Legend, mais de savoir comment on se bat pour être efficace, et pourquoi on se bat, pour être juste) me fascinent toujours autant. Tout comme son amour pour Day, et les sacrifices qu'elle peut faire, alors qu'elle sait que ça va lui déchirer le coeur, juste parce qu'elle c'est que c'est ce qu'il faut faire, sans jamais se plaindre. La seule chose que je peux dire à propos de June, c'est qu'elle est noble. La noblesse de l'âme incarnée. 

Bien sur, j'ai également adoré Day. Il réfléchit autant que June, mais c'est avant tout son coeur qui le pousse à cette reflexion, plus que sa logique. Paradoxalement, c'est dans et face à ses faiblesses qu'il apparaît le plus fort. Day est généreux (car il pense toujours aux autres avant lui-même, même dans la situation dans laquelle il est ici), courageux (parce que son coeur le mène au coeur de l'action), et noble (parce que tout ce qu'il fait, il le gratuitement.) Tout comme June. 

Alors les deux ensemble... ça donne un tout parfait, mais pas parfait dans le sens où tout est toujours bien, car entre Day et June... Ce n'est pas comme ça. Et c'est ce qui en fait la beauté. Parce que quoi qu'il puisse arriver, ils sont toujours hantés l'un par l'autre, à qui ils ont une foi à toute épreuve. Les personnages ne sont pas égoïstes, donc leur amour ne l'est pas non plus. Il n'apparaît pas comme un amour de jeunesse, bien que les protagonistes soient bien jeunes, et c'est bien ce qui prouve la maturité de l'oeuvre. Day et June, ce sont deux personnes qui n'ont pas besoin d'être ensemble pour être ensemble. C'est beau, et c'est fort. Des héros à la hauteur de ce que nous offre l'auteur.

"I've been searching a long time for something I think I lost."

 

La fin est... Magistrale. Y a  pas d'autres mots. Sublime.

"Can't we go back to page one and do it all over again ?"

 

Loin d'être toute noire ou toute blanche, parce que toujours aussi travaillée. Marie Lu met ce qu'il faut, là où il faut, et doser la mesure de tute chose. Marie Lu nous fait ressentir toutes les émotions de ses personnages comme si c'était nous. C'est rare qu'il livre me fasse pleurer, mais si c'est le cas, c'est qu'il en vaut vraiment, vraiment la peine, et ç'a été le cas de Champion. 

Et de Prodigy. Et de Legend. Parce que la triloigie dans son intagralité est géniale.

Je ne vous conseillerai jamais assez cette saga, et je n'aurai certainement jamais des mots suffisament forts et suffisament puissants pour lui rendre hommage. 

Lui dire au revoir, c'est affreux. 

Mais ça en valait la peine. Tout dans cette trilogie en valait la peine. Alors merci Marie Lu

Merci ♥

 

       

“You drive me insane June. You're the scariest, most clever, bravest person I know, and sometimes I can't catch my breath because I'm trying so hard to keep up. There will never be another like you. You realize that, don't you? Billions of people will come and go in this world, but there will never be another like you.”

Commenter cet article

A comme Adé 11/01/2015 19:41

J'ai repéré ce livre depuis un moment, je sais qu'il a eu beaucoup de succès, je le lirai peut être un jour...

Tiffany 11/01/2015 21:53

J'espère que tu le liras, un jour ;)

Marinette 11/01/2015 09:50

J'ai également plus apprécié June dans ce tome que dans les précédents (en fait, j'avais beaucoup de mal avec elle avant de lire Life Befoire Legend). Une trilogie que j'ai beaucoup apprécié, surtout ce dernier tome, que j'ai dévoré ♡

Tiffany 11/01/2015 21:52

J'ai adoré June dés le premier tome, mais j'ai teeeeellement envie de lire Life Before Legend ! Sauf que je ne le trouve nulle part... -.-'
Un tome avec un petit quelque chose en plus que les deux autres, c'est sur ... ♡

Liphéo 10/01/2015 23:02

Si j’hésitais encore un peu à la lire là je dois dire que j'ai plus envie d’hésiter longtemps !! Je me suis un peu lassée des dystopies avec le temps, mais si tu dis que celle-ci est différente, je te fais confiance :)
Sinon tu les as lu en VO ? Le niveau d'anglais était comment ? :)

Tiffany 11/01/2015 00:12

Ouh, ta confiance ? quel honneur ! J'ai la pression maintenant, j'espère que tu ne seras pas déçue ! ( Même si ça m'étonnerait ! je me demande même si c'est possible...)
Je les ai lu en VO oui ! Le niveau était totalement abordable, j'ai eu aucun problème, si t'as l'habitude de la VO tu ne devrais pas avoir de problèmes !
J'espère que tu te lanceras bientôt :3