Chronique littéraire : La saga des Contes du royaume, tome 2, "Charm" by Sarah Pinborough

Publié le par Wendy&Belle

Editions Gollancz, parût en 2013, lecture VO.

Résumé :Rappelez-vous les horribles belles-soeurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. "

                                                                                                                                                                        

Les producteurs de Once Upon a Time peuvent vraiment aller se rhabiller.

Quelle imagination, quelle audace, quel talent, quel génie !

Il y a les réecritures de contes gentillettes, toutes pleines de happy end, les affreuses versions de Disney préservées... Et il y a celles de Sarah Pinborough. Qui respectent les codes tout en les brisant. Du grand art. Du génie.

J'avoue avoir été bleuffée (encore une fois) par ce que l'auteure est parvenue à faire, et j'admets de ne pratiquement rien avoir vu venir. Et j'ai adoré ! (encore une fois.)

Je n'aime pas l'histoire de Cendrillon, d'ordinaire. (en tout cas, comme on nous la raconte.) Et enfin, j'ai une raison à cela : On a toujours perçu l'histoire de Cendrillon qu'à travers Cendrillon. Elle a toujours été le personnage qui devait attiser l'empathie, au détriment de tous les autres. Ici, tout est inversé, nous n'avons pas le point de vue d'une enfant martyre, mais le récit d'une famille recomposée, chose qui ne lui plaît pas du tout et qui ne fait aucun effort. On s'attache beaucoup à sa demi-soeur, Rose, qui est une jeune femme pleine de bon sens, de compassion et dotée du sens du sacrifice. On pourrait presque dire que c'est elle, en fait, le personnage de Cendrillon tel qu'on le connaît, et que Cendrillon est le personnage de l'une des deux soeurs telle qu'on les connait. 

Encore mieux, l'auteure remet ici les choses à leurs places : Qu'est ce qui vous fait dire que vous mériter une récompense plus que les autres ? Qu'est ce qui vous fait dire que ce dont vous avez toujours rêvé sera ce dont vous rêverez toujours ? Qu'est ce qui vous fait dire que vous méritez tellement de réaliser votre rêve que vous êtes autorisée à tous les coups bas pour le faire ? Toutes ces questions sont soulevées, et brillament menées. Cendrillon était un personnage superficiel, elle n'obtient que ce à quoi mène la voie de la superficialité. Toujours plus encore, elle a réécrit Cendrillon de sorte à prouver que tout n'est pas rose, que vous n'êtes pas tout blanc, aussi innocent qu'un agneau, que le rêve tournera peut être au cauchemar, mais que peut être vous trouverez du bon là où vous n'auriez jamais songé y trouver. Du grand art.

De plus, avec beaucoup d'humour et de sarcasme, l'auteure démystifie totalement le conte, le rendant plus réaliste, plus accessible, de façon toujours aussi talentueuse, en faisant des liens toujours plus ingénieux et originaux avec son premier tome. Nous y retrouvons toute la magie et l'audace qui avait tant marqué Poison.

Ce livre est comme une boîte, une boîte normale, avec un fond et un couvercle, qui nous offre ce qu'elle nous a promis d'offrir ; mais une boîte avec des tas de petits tiroirs secrets, qui ressèlent des tas de choses auquelles on ne s'attend pas. 

J'ai aimé ce deuxième tome, plus encore que le premier, et j'ai maintenant hâte de m'attaquer au troisième. J'ai désormais une confiance totale en l'auteure, je suis sûre qu'elle fera de Beauty un travail excellent.

Je vous conseille donc de remuer ciel et terre pour vous procurer cette merveilleuse saga qui ne sera désormais plus éditée, et de vous jeter dessus.

J'espère que vous passerez vous aussi de mangifiques lectures, love always.

Mais dites-moi, poursuivit-il en s’adossant au mur avec sa décontraction coutumière, à aucun moment, vous ne vous êtes dit qu’il fallait être sacrément stupide pour reconnaître la femme qu’on dit aimer simplement parce qu’une chaussure correspond à son pied ?

Commenter cet article

Liphéo 27/02/2015 15:59

J'avais tester le 1 il n'y a pas longtemps. J'avais pas été emballée plus que ça, mais là tu me donnes trop envie de tester le 2 !!
Est-ce grave si je n'ai pas fini le 1 ? :P

Tiffany 27/02/2015 16:02

ooooh mais oui c'est grave ! La fin est tellement excellente ! Et puis si tu l'as pas fini tu pourras pas comprendre le deuxième :3 Lis le lis le lis le ! :D

Léa Touch Book 26/02/2015 19:13

Je n'ai pas aimé Poison mais je lirai cette suite :)

Tiffany 26/02/2015 19:43

Oh c'est dommage. Moi j'ai adoré ! J'espère que tu auras plus de chance avec celui-ci :)

Alison 26/02/2015 13:32

J'ai eu beaucoup de mal avec le premier tome mais je pense quand même essayer de lire la suite !

Tiffany 26/02/2015 15:17

J'espère vraiment que tu lui redonneras une chance :3