Chronique littéraire : "La décision", par Isabelle Pandazopoulos

Publié le par Wendy&Belle

Editions France Losirs, parût en 2013.

Résumé : "En plein cours de maths, Louise, jeune fille sans histoires, excellente éléve de Terminale S, a un malaise. Samuel, le délégué, l’accompagne aux toilettes. Du sang s’écoule, Louise ne répond plus. Hémorragie ? Suicide ? En fait, la jeune fille a accouché. Elle ne savait pas qu’elle était enceinte, mais elle a donné naissance à un petit garçon de 3,3 kg. Pourtant, Louise affirme qu’elle n’a jamais couché avec personne… Alors que s’est-il vraiment passé ? En état de choc, la jeune fille ne peut accepter la réalité. Pourtant, il lui faut décider du sort de son enfant : le garder ou le confier pour adoption. Elle n’a que quelques semaines. Et un long chemin à faire…"

                                                                                                                                                                     

Quand je dis qu'il y a des moments où il faut savoir écouter son instinc.

Ce livre en est la preuve. 

Je suis tombée dessus comme ça, bêtement, en flânant dans une librairie. Il était là, noyé dans une masse de bouquins connus de tous, il était seul, et en regardant sa quatrième de couverture, quelque chose m'a appelé. 

Son sujet.

Le déni de grossesse, même si je ne suis pas renseignée à bloc sur le sujet, semble être un thème relativement peu abordé en littérature, qui plus est en littérature jeunesse. Cela est compréhensible : C'est un peu tabou, c'est dérangeant, ça peut faire peur, ça prouve qu'on peut n'avoir aucun contrôle sur certaines choses, et surtout, c'est très délicat. En effet, parler d'une adolescente qui accouche d'un enfant non-désiré porte déjà l'enjeu de la décision finale, c'est-à-dire le garder ou non, mais si en plus la dite adolescente accouche du jour au lendemain sans l'avoir venir de près ou de loin, c'est encore plus délicat, car elle n'a pas eu de temps pour se préparer, pour réfléchir... Et puis il y a le choc, le traumatisme, évidemment. 

Tout cela, le livre le traite très bien.

Nous sommes directement plongé dans le récit, le jour même où Louise accouche, sans n'avoir appris à connaître aucun des personnages. Bien sur, on en apprend au fur et à mesure, mais au fond, cela n'a pas vraiment d'importante : Sur ce quoi porte le livre, c'est comme la princpale intéressée et toutes les personnes qui l'entourent réagissent à cette situation à laquelle rien ne pouvait les préparer. Par certains côtés, cela peut faire penser au livre As I lay dying, de William Faulkner, où un seul événement est relaté quatorze fois, par quatorze narrateurs différents.

En ce qui concerne la décision finale... Wow. Il n'y a bien sur aucune solution dite bonne et une autre dite mauvaise. Ce qui importe dans ce genre d'oeuvre, c'est la façon dont cette décision est prise, pourquoi elle la prend, bref comme tout cela est amené. Ici, l'auteure amène son histoire d'une main de maître. La narration est multiple, mais pas dérangeante, même s'il arrive de tomber sur un narrateur que l'on ne lira qu'une seule fois, car c'est judicieux : Cela permet en premier d'apprendre à connaître Louise avant d'avoir affaire à Louise, et de suivre son parcours à travers les yeux des autres. Qui plus est, cela permet aussi d'avoir la réaction des gens qui se retrouvent face à ce déni de grossesse, qui touche bien plus de monde que simplement l'adolescente. 

Son choc, son désarroi, sa détresse, son déni pur et simple, sont d'ailleurs très bien transmis. Le lien d'empathie que créee l'auteure entre l'auteure et son personnage est impressionnant, d'autant plus que Louise ne reçoit que très peu de soutient, et se retrouve pratiquement livrée à elle-même face à ce qui lui arrive. Le personnage de Samuel est lui aussi exatraordinaire, je l'ai trouvé très noble. Il est en vérité le seul à vouloir faire quelque chose pour réellement aider Lousie.

Toute l'histoire est bien gerée, les scènes, les décisions prises, les réfléxions menées, les métaphores sont magnifiques...  Je n'ai que deux choses à reprocher à ce livre :

  • Dans un livre narré par plusieurs personnes, le style à son importance, car tous ne s'expriment évidemment pas de la même manière. Globalement je n'ai pas grand chose à redire là-dessus, sauf pour Louise. J'ai beaucoup aimé comment l'auteure a écrit ses pensées, mais il y avait des moments où c'était trop, où j'ai dû relire plusieurs fois un même passage pour comprendre où elle voulait en venir. 
  • Si je n'ai rien à dire sur la profondeur et les enjeux du livre, je trouve à redire sur l'aspect fiction. L'histoire que la découvre lorsqu'on se rapproche de la fin en rapport avec les amis de Louise est... Abusée, je trouve. Je ne vois quel autre terme utiliser. Je ne sais pas, cela m'a parût... Un peu extrême. Plausible, bien sur mais... c'est comme si elle tombait de nulle part. C'est étrange. M'enfin. 

Je suis ravie d'avoir donné sa chance à ce livre dont je n'avais lu aucun avis nulle part. Je pense lire d'autres livres de cette auteure, qui a un talent indéniable. Je vous le recommande vivement, d'autant plus qu'il vous trotte un moment dans la tête par la suite. Il vous fait réfléchir à pas mal de choses... Ce qui devrait être exigé d'un roman destiné à la jeunesse. Ce roman le fait à merveille. 

Puissez-vous passer d'agréables lectures, love always.  

Rien ne reste aujourd'hui de l'innocence qu'on arborait ce matin-là. Comme si nous avions brusquement arraché nos masques d'enfants sages, ce n'était plus un jeu, la vie en vrai nous a sauté au visage, on est devenus grands, capables de faire des choix, des bons et des mauvais, d'être courageux, lâches, lucides ou hypocrites, insolents ou soumis, des hommes honnêtes ou des monstres.
Ou tout ça à la fois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joséphine - Un mot, des étoiles... 03/05/2015 18:31

J'avais, pour ma part beaucoup aime ! Si je n'avais pas déjà lu ce livre, ta chronique m'y aurait poussé :D

Tiffany 03/05/2015 18:59

C'est adorable ^^

Cassandre 22/04/2015 14:41

Je n'avais pas aimé plus que cela, j'ai vite oublié cette histoire !

Tiffany 22/04/2015 22:49

Oh, dommage ^^

Ferilou 06/04/2015 20:40

Oh ! J'avais entraperçu ce livre dans une librairie ou sur livraddict, je ne sais plus, parce que la couverture me dit quelque chose et que je me souviens avoir été interpellé par le titre à cause d'une histoire personnelle, enfin bref... Je ne comptais pas le lire mais maintenant, je crois qu'il va rejoindre ma wishlist après ton avis ;)

Merci pour cette découverte !

(Et merci d'avoir Legend en haut de ton blog, même si ça me donne envie de pleurer à chaque fois, c'est juste génial ! :p )

Tiffany 06/04/2015 21:25

Oh ! Je suis ravie de cet ajout haha ! J'espère qu'il te plaira !!
Aaaah il faut dire que Legend est parfait quoi....♥

Léa Touch Book 06/04/2015 18:41

Ta chronique sincère donne envie de donner à notre tour sa chance à ce livre :)

Tiffany 06/04/2015 20:07

Ooh, c'est top alors ^^