Chronique littéraire : Les Outrepasseurs, tome 2, "La Reine des Neiges", de Cindy Van Wilder

Publié le par Wendy&Belle

Editions Gulf Stream, parût en 2014.

Résumé : " Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu'ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire ? "

                                                                                                                                                                               

Voici comment je me suis sentie durant toute ma lecture. Mes yeux captivés par les mots et le sens qu'ils detenaient. 

Pour tout dire, je l'ai lu en un après-midi, d'une traite.

L'une des raisons à cela fût que le précédent tome a réussit a faire jaillir en nous une réelle envie de connaître la suite de l'histoire. Sincérement, je n'avais qu'une envie : Découvrir ce qui était arrivé au Chasseur et Arnaut, et les nouveaux éléments, les nouveaux artefacs et nouveaux protagonistes permettant l'évolution de la trame narrative débordent d'originalité. Qui plus est, les références de ce tome-ci sont d'une autre nature que celles du précédent, et encore une fois, c'est un point très positif du récit.

Le livre ne cesse de nous surprendre : à aucun moment je ne m'attendais au vrai fond de l'intrigue, au réel sens des enjeux pesant sur les épaules du jeune Peter, sur lequel nous sommes maintenant réellement plus centré. Nous suivons ses réflexions, ses faits et gestes. Certaines questions morales sont soulevées par les actions des protagonistes, et l'ensemble du texte se nuance grandement. 

De plus, là où nous ressentions énormément de compassion pour les personnages lors du premier tome, ici nous ressentons beaucoup de haine, de mépris pour leurs actions... Cependant, l'auteure ne tombe pas dans la facilité d'écrire de purs méchants, et leur confère en fait une certaine humanité qui nous permet de... comprendre, en quelque sorte. 

Je regrette seulement que le lien entre Peter et Scrooge ne soit pas plus approfondi, plus présent. Aussi, certaines péripéthies, bien qu'entrainantes, ne m'apparaissaient pas comme pertinentes, et j'aurais peut être préféré que l'auteure se concentre davantage sur certains points forts intéressants.

La fin m'a toutefois laissée dans cet état :

... Et je pense me jeter sur le troisième - et dernier - tome immédiatement. J'ai encore une fois une envie -un besoin - terrible de savoir ce qu'il va advenir de ce cher Arnaut, et découvrir où tout cela va nous mener. 

Cette suite est donc bel et bien une réussite, puisqu'elle parvient à capter notre attention jusqu'au bout, en nous persuadant que cet univers nous réserve encore bien des surprises. En tout cas je l'espère.

Puissiez-vous passer de belles lectures, love always. 

Le chasseur l'appelait, tel un petit garçon désemparé. Un amant, qui voit son amour lui échapper. Une âme soeur, qui tend les bras vers son autre moitié.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article