Chronique littéraire : Les Outrepasseurs, tome 3, "Le libérateur", par Cindy Van Wilder

Publié le par Wendy&Belle

Editions Gulf Stream, parût en 2015.

Résumé : Un terrible hiver s'abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d'Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n'y avoir aucune solution. Jusqu'à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées...

                                                                                                                                                                              

So... What do we do now ? 

La vitesse à laquelle j'ai dévoré cette série m'épate. 

Guère plus d'une semaine.

Pour être honnête, je ne sais pas quoi penser de ce troisième tome. D'un côté je l'ai adoré... De l'autre, je n'arrive pas à assimiler le fait que ce soit terminé. 

A aucun moment le style de l'auteur nous fait défaut. Son aisance avec les mots crée une véritable addiction pour le lecteur, qui ne cessera de tourner les pages, avide de découvrir la suite. Son univers restera incrusté dans sa tête longtemps après avoir fini sa lecture, tant il sera marquant. Hypnotisant. Captivant. 

C'est un univers qui me manque déjà énormément.

Je ne saurais dire si j'ai préféré cet opus au premier. Ce qui rend ce tome-ci particulier par rapport aux deux précédents est l'aspect conte. Certes, nous avions déjà un fond de Reine des Neiges version Handersen, mais ici cet aspect est réellement mis en valeur, et qui plus essentiel à l'intrigue. Je pense que c'est d'ailleurs ce que j'ai préféré dans ma lecture. Ici, le Chasseur se confie à nous, et la façon dont il raconte des fragments de son passé en chaque début de chapitre est un chef d'oeuvre de narration, et son arrogance envers nous, pauvres mortels que nous sommes, rend son récit plus magique, grand, magnifique. D'un tout autre niveau, débordant de lyrisme et de romantisme. On apprend ainsi les tourmentes et les souffrances de cet être qui nous touche de plus en plus. Et on aime ça. De sa nature mystique transparaît ainsi un côté véritablement... humain.

J'ai vraiment adoré ces passages. 

D'ailleurs, quand il acheva son récit et que la fin appochait fatalement, j'étais comme :

Dire au revoir... Quelle douce souffrance.

J'ai vraiment regretté que le Chasseur et Arnaut n'aient aucune intérractions. C'est quelque chose qui m'a vraiment manqué. J'aurais aimé une réelle confrontation, une mise au point... Toutefois, j'ai apprécié la relation qui se crée entre Arnaut et Peter, qui de son côté, évolue dans sa relation avec Shirley. L'évolution des personnages s'évalue aussi au niveau individuel, puisque chacun se met réellement à réfléchir sur la situation, sur eux-mêmes, et sur la conduite à adopter.

Quand, irrémédiablement, la fin est arrivée, au début, j'étais... contrariée. Une partie de moi ne voulait pas que ça se termine comme ça, attendait autre chose. Cependant, une fois méditée, cette fin m'apparaît... Juste, dans le sens où, à la vue de tout ce qu'il s'est passé, ça ne pouvait se terminer autrement. Je ne vous cache pas que c'est une fin qui tord le coeur, qui fait mal. La noblesse d'Arnaut m'a réellement touchée, je pense d'ailleurs que c'est un personnage dont je me souviendrai longtemps - si ce n'est un de mes personnages préférés de tous les temps. Tout en lui m'a plût dans cette histoire, et j'aimerais tellement, tellement, tellement, que l'auteure en écrive un peu plus sur lui. Je serais sans doute l'une des premières à la lire. 

Cette série m'a vraiment charmée, touchée, captivée. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me plaise autant qu'elle me fascine. C'est une superbe trilogie que je recommande vivement, et que je relirai très probablement.

Lui dire au revoir comme je l'ai dit n'est pas facile. Mais soyons forts.

Comme Arnaut. 

Puissiez-vous passer de belles lectures, love always. 

Commença alors un long voyage au bout de la nuit. Vous sursautez, je vois que cette expression ne vous est pas inconnue. Le titre d'un livre, vous dîtes ? Je ricane. Comment si un de vous, mortels, savait ce que la nuit veut dire ! Je ne parle pas de la simple obscurité qui rythme votre quotidien, quand vous vous glissez entre les draps et succombez au sommeil. Non, celle dont je parle, c'est de la nuit de l'âme. Une nuit qui a achevé la vile besogne de la fée, entamée dans la caverne. L'obscurité éternelle, même en plein jour, quand le soleil brille. Celle où rien d'autre ne compte qu'avancer, un pas après l'autre. A vrai dire, je me fichais de notre destination. Je soutenais Ean quand il trébuchait, je lui soufflais des mots qu'il ne semblait pas entendre. Je n'avais pas encore réalisé à quel point les liens de la sorcière étaient ancrés en son âme. Ean, mon doux Ean, qui avait rêvé de découvertes et de merveilles lumineuses Il n'y avait trouvé que la nuit.

Commenter cet article

Marinette 16/05/2015 20:39

Que d'avis positifs sur cette saga ! Ça donne envie de la commencer :)

Tiffany 16/05/2015 21:08

Ooooh oui :)

Lupa 15/05/2015 17:32

C'est dorénavant urgentissime !!! Je dois découvrir cette saga au plus vite vu ton enthousiasme *_* Merci :)

Tiffany 15/05/2015 18:08

Oooooui place le dans l'urgence !! :D

Tiffany 15/05/2015 18:08

Oooooui place le dans l'urgence !! :D

Le Chat du Cheshire 14/05/2015 20:49

J'ai tellement hâte de lire les tomes 2 et 3 :) !!

Tiffany 14/05/2015 21:05

Comme je te comprends ! J'ai couru les acheter alors je n'avais même pas encore terminé le tome 1. ^^

Léa Touch Book 14/05/2015 19:29

Il faut vite que je lise le tome 2 pour dévorer ce tome 3 ^^

Tiffany 14/05/2015 20:12

Oh oui, il faut, il faut !