Chronique littéraire : "Pour un jour avec toi", par Gayle Forman

Publié le par Wendy&Belle

 

Editions Kero, parût en 2013.

Résumé : "Peut-on tomber amoureux en seulement un jour ?
Allyson « Loulou » Healey, sage Américaine, rencontre Willem de Ruiter, acteur hollandais ténébreux, lors d’une représentation théâtrale en Angleterre. Une étincelle se produit. Elle le suit alors à Paris où ils vont passer une journée inoubliable. Mais, le lendemain matin, quand elle se réveille, Willem a disparu.
Allyson commence alors un long voyage afin de guérir de son premier chagrin d’amour, se libérer de ses chaînes et, un jour, retrouver l’amour."

                                                                                                                                                                          

Quelqu'un aurait-il un cachet d'aspire  ? Il m'en faut d'urgence pour faire passer l'affreuse migraine que ce livre vient de me donner.

Comment un livre sensé faire l'éloge du voyage peut-il être aussi assomant ? Comment peut-on rendre une chose aussi passionnante aussi ennuyeuse ? Sur un fond de découverte, de nouvelles cultures, de nouvelles expérience, comment peut-on calquer une histoire aussi... niaise, vaine, futile, puérile ?

Ne me haissez pas, car je sais que ce livre est énormément apprécié sur la blogosphère, mais pour moi ça a été une torture, et croyez-moi, j'en suis la première deçue. Le début m'avait parût prometteur : Il démarre tout de même avec une citation discutée de Shakespeare. D'ailleurs, c'est bien là le seul point positif que j'accorde au livre : Tout tourne un peu autour de cet auteur - Même si au bout d'un moment un peu d'élargissement et d'ouverture vers d'autres oeuvres de la littérature Anglaise auraient été bienvenue, car au bout d'un moment, même si Shakespeare est passionnant, ce livre ne fait que se répéter, et me fait me demander si l'auteure a déjà ouvert un autre livre appartenant au registre classiques de la littérature Anglaise.

Il y a bien un second bon point... Pendant une centaine de pages. Je l'ai adoré au début, et au fur et à mesure, il n'a fait que m'agacer, m'exaspérer : Le voyage. J'ai été deçue, deçue ! J'ai visionné une conférence où l'auteure parlait de l'écriture de son roman et de ses affinités avec le voyage. Elle en parlait avec tant de passion que c'est ce qui m'a convaincu de lire ce roman. L'auteure a beaucoup voyagé - c'est pourquoi je ne comprends pas comment les description et ce que l'on ressent dans un pays étranger peut être aussi peu abordé, uniquement pour se concentrer sur l'histoire qu'elle a voulu développer.

Je comprends les enjeux qu'elle a voulu exposer dans son histoire : Ceux d'une quête identitaire. Allyson est en effet une jeune fille qui semble ne rien décider de sa vie, du genre à tout prévoir et ne laisse jamais place à l'aventure. Après sa rencontre avec Williem et sa petite excursion à Paris, celle-ci se retrouve perdue, ne sait plus qui elle est et veut se trouver. 

Pour moi, c'est râté. 

Je trouve que l'auteure, malgré quelques passages qui faisaient sens et pouvaient marquer l'esprit, s'est complétement embrouillée dans ses propos, et ne nous a servi qu'un redoutable cliché assaisonné d'une sauce à la Twilight : Tentation. Cette histoire de double identité entre un personnage qu'Allyson se crée et celle qu'elle a toujours été était confus, sa relation avec Williem était d'un cliché et d'un creux sans nom. Pas une seule fois le sujet du traumatisme n'est abordé, et on est laissé avec un personnage plus qu'agaçant, exaspérant. La philosophie qu'a peut être voulu transmettre l'auteure se retrouve anéantie par une gamine qui, si elle pense cheminer vers la maturité, ne fait que regresser au fil des pages. L'empathie n'opère pas. Qui plus est, les personnages secondaires n'étaient abordés qu'en surface, et lorsqu'Allyson se lance enfin dans ses recherches de réponse, l'auteure se contente de raconter ça en une trentaine de pages - après trois cents pages de choses dénuées d'intérêt - pour au final seulement nous promettre - et nous vendre - un deuxième tome. Je n'ai pas été une très grande fan de Si je reste, mais ça a tout de même été une lecture plaisante, et une histoire plus travaillée et aboutie que celle-ci. Pour tout vous dire, j'ai refermé ce livre avec des maux de tête inimaginables. Quand bien même une histoire soit écrite pour être une duologie,  ou doit même s'inscire dans une saga, un livre doit être une oeuvre à part entière, et je trouve que pour le coup ce livre n'apporte rien. 

Certes, je pourrais éventuellement recommander ce livre si vous recherchez un protagoniste qui voyage, mais si la façon de voir les voyages sont sympathiques au début, à la fin c'est juste bâclé et n'a - à mes yeux - aucune valeur. Des livres sur le voyage, il y en a des tas, et des bien meilleursça ne doit pas être bien difficile  à commencer par le célèbre Into the Wild, de John Krakauer. 

Par conséquent, je ne conseille absolument pas ce livre, et à la vue des deux livres que je vais encore lire de l'auteure - Where she went et I was here - , je suis un peu inquiète. Les avis sont pourtant très bons, mais ils l'étaient également pour celui-ci, et bien sur ce sont des avis que je ne partage pas le moins du monde. Je suis désolée si mes propos ont pu offensé les fans, ce n'était évidemment pas le but, mais je ne peux nier le fait qu'après cette lecture, je me suis retrouvée dans cet état : 

Puissiez-vous passer de belles lectures, love always. 

Il n'existe pas de carte postale de ce que j'ai sous les yeux. La vie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LesMotsDeClo 30/06/2015 14:08

Dommage que tu n'ai pas aimé, voire détesté cette lecture, j'ai bien aimé le fait que tu expliques bien point par point ce que tu n'a pas aimé, tu ne te contentes pas de dire "je n'ai pas aimé.". Il y en a qui aiment et d'autres qui n'aiment pas, je fais partie de la première catégorie mais je respecte totalement ton avis, et ta critique est très bonne et constructive.

Tiffany 01/07/2015 00:40

tu les as tous aimé ? Je pense lire le dernier :)

LesMotsDeClo 30/06/2015 20:36

J'ai lu Si je reste (à l'époque où je l'ai lu, en 2009, c'était un des premiers livres "d'adulte" que je lisais et j'avais beaucoup aimé), j'ai lu Là où j'irai et Les cœurs fêlés. J'attends la sortie de Pour une nuit avec toi en poche pour le lire

Tiffany 30/06/2015 19:01

Je suis déjà ravie que tu aies aimé ^^
Ensuite merci, c'est très gentil. J'essaye en effet d'être la plus objective et constructive possible. Contente de voir que tu trouves que c'est le cas ^^
Tu as lu d'autres livres de cette auteure ? :)

Marinette 16/05/2015 20:42

Wouah... ça refroidit un peu ^^ Je pense quand même le lire, mais j'essaierai d'y aller à la cool, sans trop en attendre.

Tiffany 16/05/2015 21:03

La plupart des gens ont aimé ! Je dois être passée à côté de quelque chose. ^^ J'espère que tu auras plus de chance :)

Alison 04/05/2015 20:44

J'avais détesté son premier roman alors pas sûr sûr que je retente le coup !

Tiffany 04/05/2015 21:24

Oh ! Quel était ce roman ? ^^
En tout cas si ce n'est pas ton style évite celui-ci...

Ferilou 03/05/2015 21:29

J'avais bien aimé ce livre de mon côté, après c'était une période ou je voulais de la légèreté et de la romance du coup, je comprend ce que tu n'as pas aimé et je le conçois très bien !

De ce fait, je compatis si tu en as plus à lire, je n'ai pas lu les deux qu'il te reste mais tous les livres de cette auteure sont pour moi dans la même veine ;)
Donc bon courage ^^

Tiffany 03/05/2015 21:46

Oh, quels livres as tu-lu ? Parce qu'en effet, du coup ça m'a un peu démotivé. ^^

Léa Touch Book 03/05/2015 18:24

Merci pour cette chronique sincère, je vais te faire confiance et passer mon chemin ^^

Tiffany 03/05/2015 18:54

Haha de rien x)