Chronique littéraire : "Nos âmes jumelles", de Samantha Bailly

Publié le par Wendy&Belle

Editions Rageot, parût en 2015.

Résumé : Sonia est la plume, Lou le crayon. Ensemble, elles inventent, osent, racontent, décrivent... Y seraient-elles parvenue l'une sans l'autre ? De virtuel sur un forum, leur duo peut-il leur faire vivre une amitié réelle ?

                                                                                                                                                                            

Alors, comment était-ce ? 

...

Sincérement, je ne m'attendais pas à aimer autant.

Le dernier livre que j'ai pu lire de cette auteure ( c'est-à-dire Ce qui nous lie ) m'ayant laissé une impression d'incohérence, et donc de déception, je partais avec quelques attentes, et ce livre étant orienté jeunesse, j'avais de sérieux doutes quant à sa qualité. Toutefois, ayant beaucoup apprécié Les Stagiaires, et l'écriture de l'auteure étant très agréable, j'ai laissé sa chance à cette nouveauté, sur un coup de tête, une envie soudaine. Et j'ai bien fait ! C'est ravie de cette lecture que je reviens finalement écrire cette chronique. (comme quoi, les aprioris...)

Comme dans chacun des livres de l'auteure, le contexte très actuel et donc très réel de ces histoires est très appréciable. Celui-ci notamment, se déroule à la période du lycée : Nos deux protagonistes principales sont en première, l'une en scientifique, l'autre en littéraire. Retrouver les couloirs du lycée, les profs, les cours, les choix d'orientation... Etrangement, ça fait du bien, même si c'est loin d'être une période facile à vivre. Mais c'est un terrain que l'on connaît, qui nous parle. Ainsi, ce que traversent les deux jeunes filles nous touchent. D'autant plus qu'elles ne sont pas seules face à cette période : Nous découvrons leurs parents, qui ont eux aussi une façon bien différente de concevoir l'adolescence et la scolarité de leurs filles, tout comme leur amitié virtuelle. 

Lou et Sonia sont très différentes, à la seule différence qu'elles sont toutes deux très passionnées par leur art. Je trouve que cela se ressent davantage chez Lou, mais j'imagine que c'est assez subjectif. Lou est considérée comme une paria à son lycée, harcelée par ses camarades, déprimée par le divorce de ses parents, et agacée par sa mère, qui ne l'entend pas et reste sur son dos 24h/24, tandis que Sonia est une jeune fille à qui tout semble réussir, mais qui se sent terriblement seule. L'art permet ainsi aux deux jeunes de s'évader, de s'exprimer - Lou le dira elle-même, "l'art est la meilleure des thérapies."  Les problèmes de chacune sont très bien retranscrits : Le mal-être adolescent, en particulier chez Lou, est très présent (même s'il gagnerait à être développé) et permettent aux deux jeunes filles de se compléter, de prendre du recul par rapport à leurs situations respectives, et d'avancer lorsqu'elles ne savent plus quoi faire. Chacune apporte à l'autre une chose plus importante encore : Une amitié fiable, solide, avec une personne de confiance, qui offre un sentiment d'appartenance rendant la vie bien plus belle. Cela montre aussi une vision très positive d'Internet, qui permet de belles rencontres et de partager ses passions, nuancé à la perfection avec les risques qu'il contient.

Je suis très étonnée du rythme : Il est brillament géré ! Nous suivons nos deux héroïnes toute une année durant, et alternons les points de vue. A chaque début de chapitre, nous avons droit à un commentaire, une sorte de message de la narratrice à son amie, écrit dix ans après les faits narrés, ce qui était juste génial. Les conversations par messagerie instantannée et par texto permettaient à l'intrigue de prendre une réelle consistence, et de la faire progresser rapidemment grâce à la fluidité de la chose.  Cependant, je me dois d'exprimer un regret : Certaines choses auraient pu développées davantage, d'autant plus que le livre n'est pas trèrs long et se lit vite, l'auteure aurait très bien se le permettre. L'histoire aurait gagné en profondeur, les personnages en sympathie. Ici, nous restons donc parfois assez en surface, ce qui est regrettable quand on regarde à quel point nous sommes pris dans l'histoire. Ainsi, Peter est un personnage plat, qui n'est absolument pas abouti, et c'est dommage, car j'aurais beaucoup aimé que sa relation avec Sonia soit plus présente, plus développée, plus détaillée, bref, plus approfondie, car sa trame démarrait très bien. Ici, il n'est alors résumé qu'à une fonction. Cependant, cela accorde beaucoup plus d'importance et plus de place au concept d'amitié, qui est au coeur du roman, et cela n'est pas mal du tout. Aussi, certains clichés sur les élèves, et particulièrement sur les élèves de L, étaient présents, et ont de quoi faire lever les yeux au ciel (je pense notamment au meilleur ami gay de Sonia et aux pestes de la classe de Lou).

Enfin, le projet que mettent en place les deux adolescentes était fascinant, et très bien imaginé. Ce fût très intéressant à lire, même si un peu plus de détails n'auraient pas été de trop, une fois encore. Nous noterons d'ailleurs que les milieux du manga et de la BD sont des thèmes récurents chez Samantha Bailly. La fin m'a surprise, et énormément plu.

En fait, après avoir énuméré les quelques regrets à émettre sur cette oeuvre, je n'ai pas l'impression que les sentiment de captivation et de satisfaction face à cette lecture se fassent suffisament ressentir. Pourtant, j'ai réellement adoré cette lecture. Je n'ai pu lâcher ce livre que rarement tant j'étais prise dans l'action de ses pages. J'ai beau ne pas être convaincue de la nécéssité d'un deuxième tome, - j'ai d'ailleurs été assez étonnée qu'il y en ait un de prévu - vu le plaisir que j'ai pris à cette lecture, je suis preneuse, et espère être suprise encore une fois. Je recommande donc ce livre avec ferveur.

Puissiez-vous passer de belles lectures, love always. 

Tu sais, Sonia, tu as toujours été la plus forte de nous deux. La plus souriante, la plus lumineuse. A côté de toi, je me suis souvent sentie sombre, très sombre. J'imagine que c'est ce mélange de noir et de blanc qui a permis que nous en soyons là aujourd'hui.

Commenter cet article

Elsav 08/08/2015 10:53

Je connais plus les romans fantasy de cette auteure. Ta chronique me donne envie de m'essayer à ses contemporains ;)

Tiffany 10/08/2015 17:58

Je te conseille vivement celui-ci !

Dune et Effie 04/07/2015 11:38

J'avais peu apprécié "ce qui nous lie" mais celui-ci me fait vraiment envie :D

Tiffany 04/07/2015 12:53

Il vaut le détour ;)

Alison 26/06/2015 21:49

pour ma part j'avais beaucoup apprécié "Ce qui nous lie" donc je tenterai certainement celui ci vu ta chronique :)

Tiffany 26/06/2015 22:09

Super !

Ferilou 23/06/2015 16:09

Ce n'est pas le genre de livre qui m'aurait intéressé à la base, mais après ta chronique, comment ne pas l'ajouter à ma wishList ? ;)

Merci pour ton avis, tu m'as totalement convaincu !

Tiffany 23/06/2015 16:20

J'espère tellement que tu aimeras alors ! Il ne reçoit que des éloges pour l'instant, j'espère que ça va continuer ^^

Une fille dans les étoiles 22/06/2015 15:28

J'ai vraiment hâte de le découvrir, tu me donnes très envie !

Tiffany 22/06/2015 19:15

Super ! J'espère que tu aimeras :)