Chronique littéraire : "L'instant précis où les destins s'entremêlent", par Angélique Barbérat

Publié le par Wendy&Belle

Editions J'ai lu, parût en 2015, première parution en 2013.

Résumé : "Une tache rouge sombre sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman morte sous les coups de son mari, le père de Kyle : voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Comment peut-on vivre après cela ? Kyle se lance à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant… Vingt ans après le crime, leader d’un groupe rock à la mode, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur. Coryn, seule ?lle d’une fratrie de onze enfants, est tombée dans le piège ourdi par son père pour la sortir de la misère : épouser un homme riche, « fou amoureux » d’elle. Surtout fou. D’une jalousie maladive, d’une violence inouïe, il lui fait trois enfants et la coupe du reste du monde. Tous ses rêves se sont envolés. Comment cette star internationale et cette prisonnière pourraient-elles se rencontrer ? Un accident de voiture va pourtant les réunir un instant, celui où les destins s’entremêlent. C’est suf?sant pour qu’ils se «reconnaissent » sans bien savoir pourquoi et se laissent attirer dans une toile amoureuse tissée au jour le jour, malgré l’éloignement, la peur pour elle et, pour lui, l’emprise d’un métier dévorant. Parviendront-ils à vivre ce que leurs sentiments leur inspirent ?"

                                                                                                                                                        

Je tiens à rendre justice à ce livre, mais je ne sais pas comment c'est possible. Je ne sais pas si je saurai trouver le mots adéquats. Aussi justes que les siens. 

Ce livre m'a fait traversé un véritable arc-en-ciel d'émotions, comme rarement.

C'est parfaitement le genre de titre qui m'interpelle, et pour être franche, son résumé m'a attiré comme il m'a effrayé : J'avais tellement peur de tomber dans une romance de base, du genre comédie romantique sous format téléfilm qui passe sur les chaînes publiques l'après-midi.

Et donc toi, livre qui ne paye pas mine, dont on ne parle quasiment pas, tu n'as pas seulement tenu les promesses que contenaient ton titre et comblé mes attentes, tu m'en as mis plein les yeux. A un point que je ne saurais décrire...

Ceci est un livre sur le Destin et le Hasard. Sur la Vie. Sur les humains. Sur la Vie. Sur les petites choses et sur les grandes. Sur la Vie. Sur le quotidien et la Grande Aventure. Sur la Vie... Il m'a ému aux larmes, et je ne peux d'ailleurs désormais plus compter sur les doigts d'une seule main les livres qui y sont parvenus. Un sujet aussi profond et philosophique se doit d'être traité avec talent et justesse, dans toute sa complexité, et toi, mon si beau livre, tu as plongé au coeur de la chose. 

Par tes mots et ton lyrisme, dans la beauté de ton - ou tes - histoire, tu as fait en sorte que chacun des personnages me touchent, tous autant qu'ils sont. Coryn m'a touché pour son parcours - comment pourrait-il en être autrement ? -, par sa profondeur et son aboutissement, son évolution, toute sa description, sa prise de conscience, de confiance, et de décision. Elle m'a touché par sa faiblesse, et par la force qu'elle réussit à trouver. Kyle m'a touché par tous les côtés de son personnage, exactement comme Coryn, avec plus de tenacité et de détermination qui ont fait que mon coeur ont fondu en lisant ses passages. J'ai haïe Jack à la seconde où il a fait son apparition, grâce à l'ironie dramatique qui est parfaitement mise en place. Et il y en a tant d'autres... Pourtant, tous ont leur importance, même ceux que l'on ne voit passer que quelques pages, quelques lignes, par ci et par là. Tous laissent une trace sur chacun, et contribue à faire évoluer leurs destins, parfois même sans le vouloir, de manière inentionnelle, juste en étant qui ils sont. Ils vont ainsi jouer un rôle, peut être un tout petit, un infime rôle, mais un rôle tout de même, qui fait que sans leur participation, les choses se seraient passées de manière différente, peut être pour le meilleur, peut être pour le pire. Et c'est tellement beau, cette façon de décrire les gens, de décrire la vie, de parler du Hasard et du Destin...

 

Encore une fois, ton écriture a fait que je suis tombée amoureuse de tes lignes. Je suis tombée amoureuse de cette histoire. De ces destins. De la façon dont tous se rejoignent... 

La fin m'a, je dois l'avouer, prise par surprise. Je ne m'attendais pas non plus à cela... Et j'ai fini en larmes au fond de mon lit. Tant c'était à la fois beau, tellement beau, et déchirant, si déchirant. J'ai été à la fois si heureuse et si triste, si en colère en lisant ce livre. Il est si dur, si violent. Pourtant... Il a su m'entraîner dans son monde, qui est un si joli et si juste reflet de notre monde, dans sa tragédie, son horreur, mais aussi dans sa bonté et de sa beauté. N'est-ce pas un gage de sa qualité ? 

Je remercie ainsi tous les éléments de la Vie, du Destin et du Hasard qui ont fait que ce bouquin s'écrive, qui se fasse publier, et qu'il attérisse entre mes mains. Tu as une place toute particulière dans mon parcours de lectrice. Merci, livre.

Grâce à toi, je ne verrai plus jamais les araignées de la même façon...

Puissiez-vous passer de belles lectures, love always. 

Peut-être avons nous tous une instinct de possession si développé qu'il nous pousse à croire que l'endroit-d'une-fois nous appartient à jamais ? Ou bien parce que c'est rassurant... A moins que ce ne soit une vielle habitude du temps où nous étions en classe ? Ou alors, c'est à cause des phéromones...

Elle observa la course de la lune tandis que celle-ci traversait sa fenêtre. Elle était ronde et pleine. Éclatante. Coryn pensa à la face que l'astre ne montrait qu'aux étoiles. Quelle astucieuse audace...

Commenter cet article

Cléo 27/09/2015 21:32

Bonjour,
Je ne connais pas ce roman, mais la mise en forme et le fond de tes articles me scient littéralement! Tu es vraiment très douée pour retranscrire tes impressions et de façon remarquable.
Alors juste, bravo!
Tu sembles beaucoup accorder de soin à tes chroniques et j'en suis épatée.

Tiffany 04/10/2015 20:22

Alors ça c'est vraiment un gentil commentaire ! Il me touche énormément. J'essaie en effet de soigner mes chroniques, ça me fait donc giga plaisir que tu apprécies !
Alors merci encore !

Les lectures d'Alice 23/08/2015 20:14

Ahhhh ♥
Ce roman est dans ma PAL et il me fait tellement envie ! Mais il me fait peur aussi. De par son sujet mais peur du mélodrame aussi. Ta chronique me rassure totalement !

Tiffany 23/08/2015 20:43

J'espère que tu le liras bientôt!! J'ai tellement l'impression que tu pourrais adorer :3