Chronique littéraire : "A Court of Mist and Fury" by Sarah J. Maas

Publié le par WendyBelle

Résumé : "Feyre survived Amarantha's clutches to return to the Spring Court--but at a steep cost. Though she now has the powers of the High Fae, her heart remains human, and it can't forget the terrible deeds she performed to save Tamlin's people.

Nor has Feyre forgotten her bargain with Rhysand, High Lord of the feared Night Court. As Feyre navigates its dark web of politics, passion, and dazzling power, a greater evil looms--and she might be key to stopping it. But only if she can harness her harrowing gifts, heal her fractured soul, and decide how she wishes to shape her future--and the future of a world cleaved in two.

With more than a million copies sold of her beloved Throne of Glass series, Sarah J. Maas's masterful storytelling brings this second book in her seductive and action-packed series to new heights."

Editions Bloomsbury, 2016. Lecture VO. 

                                                                                                                                                                                                                                                                                     Mais wow, quelle claque

  Quelle claque, quelle claque, quelle claque... 

“To the stars who listen— and the dreams that are answered.” 

  J'avais dévoré, la semaine dernière, le premier tome  de cette saga, A Court of Thorns and Roses. Pourtant, j'avais pinaillé sur certains points. Là, c'est comme si l'auteure avait pris chacun de ces points, et en avait fait quelque chose de génial. Cette chronique va sévèrement spoiler le premier tome. Et celui-ci, un peu plus bas (j'aurais la courtoisie de prévenir quand, pas de panique.) J'ai besoin de parler de ces deux bouquins. Il y a trop de choses à en dire pour juste s'étaler sur toutes ses qualités. J'ai un besoin insatiable d'en discuter. Donc, si vous l'avez lu, je vous en supplie. Discutons-en. 

  Sans spoilers,

  Je dirais juste qu'il est IMPOSSIBLE de ne pas lire le second tome de cette série, si on a déjà lu le premier. On ne peut pas se contenter du premier. Ce serait juste intolérable, interdit, illégal. Ce bouquin remet tout en question, bouscule tout, chamboule tout. A commencer par le lecter. On ne peut tout simplement pas comprendre ni apprécier l'oeuvre de l'auteur sans ce tome. Ce tome est une juste une bombe. Il explose de partout. 

Pour où commencer ? Feyre. Feyre. Feyre explose, Feyre éclate. Dans le premier tome, je lui reprochais de perdre au fur et à mesure cette force de survivante que j'adorais au début. Et là, dans ce bouquin, elle se révèle. Feyre est forte. Feyre est puissante. Feyre, elle a à l'intérieur d'elle un feu qui la consumme, une envie de bouger, une envie de participer, un désir de liberté immense, et se rend peu à peu compte d'à quel point elle a laissé ce feu s'éteindre. Elle décide de le raviver. Dans ce monde qui reste par certains aspects très sexiste et patriharcal, Feyre se révolte. Loin de changer, dans ce tome, elle se découvre. Elle devient elle-même. Elle ne se laissera pas dicter sa conduite, plus jamais. Elle se fait maître de son destin. Et, avec la plume sublime de l'auteure, c'est juste ultra puissant. Et magique. [Feyre me fait énormément penser à Sansa. Je n'ai pas pu l'imaginer en quelqu'un d'autre qu'en Sansa. Et j'adore Sansa.]

  Dans le premier tome, le personnage de Rhysand est un personnage énigmatique. Mystérieux. Bien que secondaire, il était, à mes yeux, bien plus complexe et, avouons le, bien plus intéressant que Tamlin. Ici, le voile se lève sur Rhys. Rhys lève le voile sur lui-même. Et quel voile ! Wow. Juste, wow. Rhys, c'est juste wow. Rhys, vous voulez le prendre par la main et l'épouser. Rhys, [que je n'ai pu imaginer qu'en Dean, parce que personne n'est aussi parfait que Dean] est un personnage qui a un lourd passé, et qui a dû faire des choix tragiques, affronter et subir des situations atroces. Apprendre à connaître Rhys, c'est apprendre à l'aimer. C'est un personnage qu'on découvre profond, à l'exact opposé de ce qu'il laisse paraître - et de ce paraître, on apprend à se méfier. On se demande pourquoi, comment, il nous ait apparût comme ça. Et c'est juste génial. Rhys est juste génial. coeur sur lui. 

  J'admire ce livre. J'admire ce que l'auteur a eu le cran de faire. Elle a pris le risque de renverser tout ce qu'elle avait établie dans son tome précédent, et se faisant, elle donne une dimension très profonde à son récit, à son histoire, à ses personnages, et convoit un message très fort, un message vital, même. J'ai hésité à oser qualifier ce livre de féministe - mais par bien des aspects, il l'est. Feyre en est le meilleur exemple, mais les idées de Rhys, également. Sans compter les personnages que nous rencontrons ici, Mor et Armen, qui sont toutes les deux des femmes très fortes, chacune à leur façon, ou encore Nesta, qui a la fureur d'une tigre et est prête à tout pour protéger sa soeur. Honnêtement, les seuls défauts que je trouve à ce livre, c'est quelques longueurs vers le milieu, là où tout le monde raconte un peu son histoire, sa vie. Ce genre de passage m'ennuie toujours. Un personnage se dévoile, ok. S'ils s'y mettent tous pendant trois pages chacun, là ça me chagrine.Il est vrai que se livre se concentre beaucoup sur des récits racontés. Mais le reste, le reste vaut, j'ai trouvé, tellement la peine. Tellement, tellement la peine. 

Ce bouquin m'a fait explosé le coeur. Je ne sais même pas comment je suis sensée survivre à l'attente du tome trois qui ne sortira qu'en mai. Mai! 

C'est ici, chers amis, que je vais commencer à spoiler sévère. Ici, j'aimerais qu'on discute.

 

 

Pour commencer, Tamlin. Juste, Tamlin. Dans le tome un, je lui préférais Lucien, dans ce tome je préfère Rhys - parce que Rhys, c'est Rhys - et juste mais à quel point j'avais raison ! A quel point je l'ai détesté dans ce livre. Son machisme, son égoïsme, son déni - et la fin m'a juste retourné l'estomac. 

  J'avais une colère et une rage si forte quand il excluait Feyre. Quand il décide de la retenir prisonnière, de l'enfermer; j'étais aussi malade qu'elle. Dans ce tome, Feyre était sa possession. Pour lui, sa voix n'avait aucune valeur, - il ne l'estimait même pas assez pour la croire capable de consentir ou de ne pas consentir à son sort sans avoir été manipulée. Tamlin, dans ce tome, c'est un être à vomir. Alors, qu'à côté, on voit se dévoiler Rhys. Rhys respecte Feyre. Il la considère comme la personne qu'elle est, capable de prendre ses propres décisions, et plus que tout respecte ses décisions, toujours. Jamais il ne la forcera. Il se battra pour Feyre s'il le doit, mais il sait que Feyre saura se battre pour elle-même. Il est prêt à tout parier sur sa force. Rhys aime Feyre - la personne qu'elle est, dans toutes ses dimensions. Pas l'image qu'il en a, pas par envie de la posséder. Il n'a aucun à prioris machistes, au contraire. Il considère les femmes l'égal des hommes - et c'est en ça qu'il est un personnage féministe. 

Feyre se révolte contre l'emprise que Tamlin a sur elle-même. Elle refuse d'être traité comme un objet, de rester prisonnière physiquement de sa demeure mais aussi de ce que ce monde voudrait imposer aux femmes. Elle est, bien sûr aussi, un personnage féministe. A travers Feyre, l'auteure a totalement renversé son premier tome - elle en a anéanti la romance, lui a donné une tout autre dimension, et c'est sur ça que Feyre avance. Feyre prend du recul sur sa relation avec Tamlin, pour qui elle avait tout sacrifié. Elle se rend compte de beaucoup de choses, auxquelles elle réagit, elle décide de changer. Feyre, que Tamlin voulait passive, ne se complaît jamais dans l'innaction. J'ai trouvé admirable le point que fait ici l'auteur : Une relation qui vous a convenu ne vous conviendra peut-être pas toujours en fonction de la personne que vous deviendrez. Se battre pour Tamlin a poussé Feyre à être plus qu'une survivante, ça l'a transformé en guerrière. Et c'est un feu qu'elle ne peut plus réfreiner. La relation qu'elle entretient avec Rhys est  en soit parfaite, car ils sont égaux, car ils se considèrent comme des égaux. Leur lien, leurs échanges... Sur ces bases-là, c'était magnifique à lire. Le changement de perception sur le personnage de Rhys était magnifique à lire.

Parce que l'auteur a une plume sublime pour des messages et des scènes très fortes.

C'est pour ça qu'il faut se ruer sur ces livres. Malgré leurs quelques défauts, ce sont juste des pépites. Si n'avez lu que le premier tome, je vous en supplie, jetez vous sur celui-ci. Pour ma part, je ne peux juste pas contenir mon impatience de lire le troisième tome, et en attendant, je ne peux que foncer sans hésitations sur son autre série, Throne of Glass.

  J'ai juste adoré ces livres. Et j'espère sincérement que vous en ferez autant. Il me tarde déjà de retrouver Feyre, qui s'est, en deux tomes, transformée en une héroïne digne d'un personnage de Game of Thrones. C'est le plus beau compliment que je puisse faire.

"Shall we go ?"

Puissiez-vous passer de belles lectures, love always. ♡

And I realized—I realized how badly I'd been treated before, if my standards had become so low. If the freedom I'd been granted felt like a privilege and not an inherent right.

The question isn't whether he loved you, it's how much. Too much. Love can be a poison,

He thinks he'll be remembered as the villain in the story. But I forgot to tell him that the villain is usually the person who locks up the maiden and throws away the key. He was the one who let me out.

Commenter cet article

totorotsukino 08/05/2017 21:30

une claque ce second tome!

Les lectures d'alice 02/05/2017 20:07

Ta chronique est parfaite !!!
Je viens de lire les deux tomes d'affilés et tu résumes juste à la perfection ce que je pense de ce tome 2. Tu as même rédigé une chronique qui dit bien mieux ce que je pense que la mienne xD (impossible de ne pas "spoiler" le T1 pour parler de ce T2, d'ailleurs, moi aussi j'ai mis un avertissement).
Tamlin, je l'aimais bien dans le T1 (mais je préférais Lucien aussi... que j'espère voir bouger dans le T3 !!). J'ai aimé et pas aimé ce que l'auteure en a fait, mais j'adore la façon dont l'auteure veut toujours faire évoluer ses personnages et ses relations. Elle prend des paris risqués, qui ne correspond pas aux schémas tout fait (genre une seule romance, un seul amour, l'amour au premier regard, etc). Et JE KIFFE. Donc je comprends tellement le choix pour Tamlin, et j'aime énormément ce qu'elle exploite, explore, et fait passer comme messages à travers lui, à travers Feyre, à travers leur relation et à travers la relation de Feyre et Rhys.
Je te fais des bisous ♥